depotdebilan20% des commerces et entreprises qui sont repris finissent par cesser définitivement toute activité à cause des difficultés propres au processus de gestion des petites et moyennes entreprises.

Même pour les entreprises attestant d'une rentabilité prouvée, 20% des transferts échouent aujourd'hui à cause principalement du manque d'information qui ne permet pas aux entrepreneurs de respecter les contraintes légales et comptables en vigueur.
Un rapport sur les "facteurs pour consolider une entreprise" élaboré par la Chambre de commerce démontre que ce 20% d'échec dans la reprise d'activité aux Canaries est quasi le double du chiffre national de 11%.

camaraAinsi pour lutter contre ce manque d'information et ce taux d'échec élevé, la Chambre de commerce de Tenerife vient d'annoncer la mise en place d'un programme permettant de corriger cette tendance : Programa de Transferencia Empresarial (programme de reprise d'activité).
Ce programme est une initiative pionnière aux Canaries. Il offre aux entreprises un service GRATUIT de conseils techniques et juridiques permettant de mener à bien la reprise d'entreprise.

Ce programme mis en place jusqu'au mois de juin 2008 offre donc à toutes les entreprise de la Province de Santa Cruz de Tenerife
informations et conseils personnalisés avant et pendant le transfert de pouvoir d'une entreprise... que ce soit dans le cas d'une reprise d'activité, de fusion et succession.

A ce jour, c'est une 20aine d'entrepreneurs de Tenerife, La Palma, La Gomera et El Hierro qui se sont inscrits au Programme qui leur permet, non seulement de réduire les coûts de transfert d'activité mais aussi d'économiser du temps en réunissant les meilleurs conseils pour la réussite de leurs projets.

Pour participer à ce Programa de Transferencia Empresarial :

  • le nouveau propriétaire doit détenir au moins 50% du capital social de l'entreprise et avoir donc le contrôle opérationnel de celle-ci.
  • l'entreprise doit employer moins de 50 personnes et avoir débuté le transfert d'activité avant le 30 juin 2008.

Selon une étude de la Commission Européenne, dans les deux années qui viennent ce n'est pas moins d'un tiers des entreprises qui verront leur activité reprise. Ceci affecte donc, au niveau européen, en moyenne 610.000 entreprises par an et 2,4 millions d'emplois.
Aux Canaries, la mise en place de ce projet entre dans le cadre d'un ensemble d'actions  entreprises par la Chambre de commerce dans le but de réduire le taux de  cessation d'activité des entreprises et contribuer à créer un tissu entreprenarial solide afin d'assurer un développement durable des îles Canaries.

Source : Canarias 24 horas