Ici, je vais recenser les organismes bancaires présents sur les îles Canaries ... c'est un peu la jungle et le choix est cornélien. Chaque banque applique une myriade de frais et commissions en fonction du type et volume d'opérations réalisées !

Le système bancaire espagnol

bancoD'un manière générale, il faut savoir qu'en Espagne les établissements bancaires sont divisés en deux grandes familles :
1°) les banques privées
2°) les caisses d'épargne (ou cajas de ahorros)

Les banques sont organisées en réseau, les deux principaux sur les Canaries étant Servired et Red6000, au sein desquels il y a des tarifs préférentiels sur de nombreuses opérations.
On trouve en plus de nombreuses banques étrangères sur le territoire espagnol.

Les moyens de paiement

  • MONNAIEEspèces ... culturellement, les espagnols (et donc les canariens) restent très attachés au paiement en espèces, c'est resté très ancré dans les cultures. Au niveau des banques ceci se traduit par des plafonds de retrait beaucoup plus élevés qu'en France par exemple.
  • Virement. C'est le moyen de paiement le plus populaire, il est très fréquemment utilisé. On trouve deux options : normal ou urgent. Généralement pas de frais de virement au sein d'un même établissement.
  • Chèques. Très peu, voire pratiquement pas utilisés. Il faut savoir qu'il n'y a pas de fichier central recensant les interdits bancaires comme en France. L'utilisation de ce mode de paiement est donc extrêmement limité, entre utilisateurs de confiance.
  • Cartes Bancaires. Elles sont très utilisées. Généralement pas de frais pour retirer dans les guichets de sa propre banque ou établissement du même réseau.

Les frais bancaires

COMISIONESLà c'est là surprise, ils sont un peu plus élevés par rapport à ce que nous connaissons en France.

En Espagne, un client moyen paye environ 171 euros de frais bancaires par an.

Ceux-ci sont répartis comme suit :

  • Frais de maintenance et administration : il varient de zéro à 75€ en fonction des banques.
    NB : il peut y avoir en sus des frais unitaires par opération réalisée sur le compte (Caja Canarias).
  • Virement. Les frais sont à la charge de l'émetteur, mais peuvent aussi être partagés. Au sein d'un même établissement généralement il y a exonération. D'un établissement à l'autre, ces frais sont en moyenne de 0,28% avec un minimum moyen de 2,9€.
  • Chèques. Les banques appliquent systématiquement des frais d'encaissement de chèques (sauf, en général, si celui-ci est émis par un client local de la même banque) qui s'élèvent en moyenne à 0,23% du montant avec 1,79€ de minimum.
  • Carte bancaire - Retrait avec une carte de débit : généralement pas de commission aux guichets d'un même établissement voire au sein du même groupe (SERVIRED ou RED6000), sauf chez Caja de Canarias qui prend 2% (min. 1,5€).
    Pour les retraits dans d'autres établissement, la commission tourne autour de 3,5% (min. moyen de 2,5€)
  • Découvert.

Les banques Canariennes

Vous retrouverez toutes les banques canariennes sur le site de Tenerife Capital Business

BBVA
95.000 employés, 35 millions de clients, 1 million d'actionnaires dans 32 pays.
Bureaux à Ténérife :

  • Los Cristianos
  • La Orotava
  • La Laguna
  • Santa Cruz de Tenerife

L'ensemble de leurs tarifs se trouve sur leur site internet (fiches pdf).

CAJA CANARIAS
Plus de 1300 employés dans 211 bureaux (chiffres de 2005)
Bureaux disséminés sur toute l'île.

Le compte entreprise est identique à un compte particulier, il faut ensuite jongler avec les commissions !

SANTANDER
Bureaux a Los Cristianos, Las Galletas, Santa Cruz.
Une banque plutôt "fashion" avec plein de produits attractifs.

LA CAIXA

BANCA MARCH

Compte spécial entreprises, intéressant car ils parlent plusieurs langues ... incluant l'anglais, allemand et français.

Un article dans Le courrier d'Espagne : Commissions bancaires, l'Espagne le mauvais élève européen